Comment conserver son or ?

Savoir conserver son or peut vite devenir un casse-tête.  Après avoir investi une partie de votre patrimoine dans l’or, sécuriser votre bien constitue une priorité. Faisons le point sur les différentes options pour mieux protéger votre or.

coffre-domicile

 

Faut-il conserver votre or à domicile ?

« On n’est jamais bien servi que par soi-même », vous avez bien sûr le droit de garder votre or chez vous. Cette solution vous évite les tracas administratifs : aucun formulaire à remplir, pas de frais de gestion à payer et vous pouvez vendre au moment le plus opportun.
Nous attirons toutefois votre attention sur deux points : les cambriolages restent fréquents (1,5 cambriolage/ minute en France) et vous courrez le risque de perdre votre investissement en un clin d’œil. Ensuite, votre or subira systématiquement des tests de qualité au moment de la revente car pour un acheteur, un lieu de stockage anonyme n’est pas un gage de qualité.

 

Vous pouvez confier votre or à votre banquier

banque-coffreTout comme vous gardez votre argent à la banque, il semble logique de lui faire confiance pour prendre soin de votre précieux métal. D’autant plus que connaissant la composition de votre patrimoine, la banque pourra vous donner quelques conseils avisés sur la manière de mieux rentabiliser votre investissement.
Néanmoins, ce système présente quelques failles. D’abord, le stockage de l’or ne figure pas parmi les spécialités des banques « ordinaires ». Ensuite, si la banque devient vulnérable lors des crises politiques et financières, votre or n’est pas à l’abri d’un krach.

N’oubliez pas également qu’au vu de l’augmentation de la demande d’or et de la complication de son approvisionnement, grande est la tentation pour les gouvernements de confisquer l’or des particuliers. En stockant votre or dans une banque, il vous sera difficile d’y échapper.

 

Des acteurs spécialisés peuvent aussi conserver votre or

Certains acteurs spécialisés proposent un service de stockage d’or en dehors du circuit bancaire. Cette option offre une garantie totale : votre or reste à l’abri des aléas économiques et des éventuelles convoitises de l’État et le revendre devient facile car il est resté dans le circuit professionnel.

 

Vous devez cependant rester prudent :

Premièrement, assurez-vous que l’or reste votre propriété et que la société ne pourra pas l’utiliser (en cas de faillite par exemple). Un titre de propriété constitue une excellente assurance.
Ensuite, il serait mieux d’opter pour un spécialiste basé dans un pays en dehors de l’Union européenne. Ces derniers temps, la stabilité politique et économique des pays membres de l’Union n’incite pas vraiment à l’optimisme.
Sur les frais de garde, choisissez un mode de calcul lié au poids de l’or et non à sa valeur. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises en cas d’une hausse conséquente des cours.
Vous l’aurez compris, prenez le temps de recouper les informations et de vérifier les références fournies par les différentes sociétés avant de leur confier votre or.